Contenu

La première édition du Forum Ministériel Africain sur l’Habitat et le Développement Urbain (FOMAHDU), s’est tenue en 2016 à Rabat au Maroc dans un contexte de préparation de la troisième Conférence mondiale sur le logement et le développement urbain durable (HABITAT III) qui a eu lieu à Quito (Equateur), en octobre 2016. Ce forum a constitué une contribution décisive des pays africains au processus préparatoire de cette conférence, et a permis la consolidation de la Position commune africaine sur Habitat III qui a été adoptée en marge de la Réunion régionale pour l’Afrique tenue à Abuja en février 2016, et endossée par les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine en juillet de la même année.

Cette première édition a été couronnée par l’adoption de la Déclaration de Rabat sur les Politiques urbaines et le développement durable dans laquelle il a été décidé de pérenniser le Forum Ministériel Africain sur l’Habitat et le Développement Urbain en tant que mécanisme de concertation régional entre les acteurs de la ville en Afrique, de suivi évaluation du Nouvel Agenda Urbain et comme instrument de renforcement de la coopération Sud-Sud et du partenariat entre les Etats africains, particulièrement au niveau décentralisé.

Dans cette même déclaration, l’organisation de la seconde édition au Sénégal a été actée. A cet effet, compte tenue de la vitalité de la coopération entre le Maroc et le Sénégal, la préparation du FOMAHDU 2 a fait l’objet d’une convention de co-organisation entre les deux pays frères, avec l’appui d’ONU Habitat. L’organisation du FOMAHDU 2 au Sénégal, traduit la confiance des Dirigeants Africains, et témoigne de la reconnaissance du rôle clef joué par le Sénégal dans le processus préparatoire de la Conférence Habitat III.

De plus, le choix du thème de la mise en oeuvre du Nouvel Agenda Urbain adopté à Quito pour cette seconde édition est d’autant plus pertinent que le Sénégal, pays hôte, est résolument engagé dans une dynamique de renouveau urbain portée par le Plan Sénégal Emergent, unique référentiel en matière de politique publique dans ce pays.